TEST

Les Muzo – Test – Mandala

Dans Mandala, affrontez votre adversaire en duel en construisant des montagnes et en développant vos champs sur deux mandalas colorés.

Le tapis de jeu est placé entre les deux joueurs. Chaque joueur dispose de son côté d’une rivière et d’un bassin. Au centre, sont situés deux mandalas, chacun composé d’une montagne commune aux joueurs et de deux champs (un pour chaque joueur).

Les joueurs commencent avec 6 cartes en main et deux cartes dans leur bassin, cachées du joueur adverse. Ils vont alors jouer l’un après l’autre, au moyen de 3 actions possibles. Ils peuvent ainsi construire une des montagnes en y plaçant une carte et en piochant 3 cartes dans la pioche commune. Ils peuvent également agrandir un de leurs champs en y plaçant autant de cartes d’une même couleur que souhaitées. Enfin, ils peuvent se défausser de cartes d’une même couleur pour en piocher autant.

Il existe plusieurs règles de placement dans Mandala. Il n’est pas possible d’avoir la même couleur à deux endroits différents dans un même mandala. Un mandala est terminé lorsqu’il comporte les 6 couleurs de cartes différentes. Il est alors détruit. Les cartes des champs sont défaussées alors que les cartes de la montagne sont récupérées par les joueurs et placées dans leurs rivières et bassins. Chaque joueur choisit l’un après l’autre une couleur et récupère toutes les cartes de cette couleur, en commençant par le joueur ayant le plus de cartes dans son champ.

Lors de la récupération des cartes d’une couleur, les joueurs doivent placer au moins une carte de cette couleur dans leurs rivières (si la couleur n’est pas déjà représentée) et les autres dans leurs bassins respectifs. Si la couleur est déjà présente dans la rivière, les cartes sont directement placées dans le bassin. A la fin de la partie, chaque carte de couleur rapporte un certain nombre de points si cette couleur est représentée dans la rivière du joueur. A noter que les couleurs sont placées de gauche à droite et qu’elles rapportent d’autant plus de points qu’elles sont placées à droite dans la rivière.

Le joueur avec le plus de points à la fin de la partie est déclaré vainqueur.

0 %
Echelle du Plaisir

Quel jeu! Il est difficile en quelques lignes de retranscrire tout le plaisir que procure Mandala. D’autant plus difficile que la lecture des règles donne une impression de jeu très abstrait.

Oui, mais jouer à Mandala c’est différent. La première partie est une partie d’initiation. On tente des trucs, on essaie les différentes actions. Puis, quelque chose se passe. On calcule, on anticipe, on joue la stratégie. Puis, les parties s’enchaînent, on ne peut plus s’en passer.

Mandala n’est pas un simple jeu de pli. Non. Mandala est un jeu duquel se dégage une certaine pureté. Le jeu est simple et fluide mais d’une grande profondeur. Par ailleurs, on notera le matériel de qualité avec le tapis en tissu, très agréable pour jouer avec les cartes.

En bref, un excellent jeu pour deux, que l’on a envie de faire découvrir. Un jeu qui reste dans notre ludothèque, sans aucune hésitation!

C'est top !!

C'est frustrant !!

Fiche technique

Trevor Benjamin et Brett J. Gilbert

2 joueurs, à partir de 10 ans

10-20 minutes

20€

Tu peux aussi aimer ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *