Le JDR

L’équipement dans le jeu

L'équipement, une notion essentielle !

Echelle du plaisir 80%

Nous sommes tous des joueurs, des players, des gamers. Mais avant tout, nous sommes des aventuriers ! Et qu’est ce qui caractérise ce genre de protagoniste me direz-vous ?

Comme vous me le demandez, ce qui caractérise un héros, eh bien je vous répondrai “équipement, matos, le stuff”. Que serait un preu chevalier sans son armure ou son épée ? Sans oublier son fidèle destrier, ou encore ses potions de soins ! A vrai dire pas grand chose… J’insiste, pas grand chose, je vous dis. Donc que ce soit dans le jeu vidéo ou dans notre passion qu’est le JDR, le Stuff est un élément super important dans la vie de votre aventurier.

Mais alors quelle est la différence entre ces deux supports ? Eh bien il est énorme.

Je m’explique, prenons en exemple des musts du jeu vidéo que sont “Assassins Creed” ou “The Witcher”, eh bien dans ces jeux au moteur assez réaliste vous aurez souvent droit à deux armes, une principale et une secondaire. Pareil pour les armes de jet, vous pouvez en avoir deux, sans oublier la dague et les fléchettes et puis les bombes aussi et j’oubliai le bouclier ! Ca fait déjà pas mal de matos à se répartir sur le corps (même beaucoup trop si on aime se la jouer réaliste). Si il n’y avait que ça encore, mais non! Quelque soit le jeu, Medfan (ou pas), auquel je joue, dès que je tue un pécore je peux lui piquer son stuff, je passe à la forge et je me dis “tiens je ne l’ai pas cette hache là je vais l’acheter”!

Sans oublier les sorts, la tonne de parchemins et de livres de sorts. On peut vite se retrouver avec un nombre d’item impressionnant ! Certains jeux vous bloquerons car vous aurez dépasser le poids possible à transporter, mais bande de petits malins vous allez bientôt crafter une nouvelle besace qui vous permettra de porter 8 épées de plus ! Alors vous l’aurez compris, dans un jeu vidéos on est à des kilomètres de la vérité et même si le JDR se veut aussi fantaisiste que son petit frère, ce dernier est bien plus proche de la réalité que l’on peut l’imaginer. Prenons l’exemple d’un chevalier errant tout armuré qui, justement, erre dans la toundra sur son cheval complètement crevé ayant pour but de trouver le château où est emprisonné la princesse, eh bien il est là le problème… il ne la trouve pas cette foutue princesse! Et son armure de 35 kg elle commence à lui peser franchement sur les épaules et les mollets. 

Alors soyons réalistes; à un moment, il n’a plus qu’une seule envie : l’enlever! Mais alors, une fois sans elle, il la met où cette armure toute gelée ? Ben moi non plus j’en sais rien! Parce qu’entre ses deux épées, son bouclier, sa lance de tournoi et la tonne de trucs inutiles qu’il se trimbale, il aura plus qu’une seule option se la garder sur le dos et continuer à geler dedans. Sinon il a l’option de la laisser dans un fossé. Mais vu les 80 Po qu’il a dépensé pour se la payer, ça fait cher l’armure jetable. Alors si vous déclarez que vous n’en avez rien à faire de tout ce côté réaliste, libre à vous, mais si vous préférez vous rapprocher un peu plus de la réalité, il va falloir faire des choix plus ou moins importants… Savoir quelle est votre arme préférée; quel bouclier choisir car c’est lourd et vous ne pourrez en porter qu’un seul; sélectionner vos flèches, car un carquois n’a pas la possibilité de contenir plus que vous pouvez en mettre dedans. Vous l’aurez donc compris, vous ne pourrez pas porter plus de matériel que vous pourrez en avoir sur vous. Alors il va falloir trouver des solutions, choisir n’est pas chose facile, vous aurez peut être à engager un écuyer et il faudra en plus lui payer un cheval parce qu’il ne va pas vous suivre en courant… 

Au final vous constaterez qu’il s’avèrera utile, et contre quelques pièces sonnantes et trébuchantes (parce qu’en plus de vouloir un cheval ce saligot voudra être payé) il aiguisera votre épée, entretiendra votre armure, tiendra votre lance et débourrera votre monture, tel sera son quotidien. Et si vous voulez encore plus de place, eh bien achetez lui un attelage! Chose possible en groupe, il suffira à votre équipe de se cotiser et de se payer quelques suivants.
Après tout, avez-vous déjà vu une bande de héros faire sa propre lessive ou éplucher les patates?

Quelques exemples sont disponibles dans vos films et vos oeuvres vidéos ludiques préférées : Geralt de Rive a son fidèle Jasquier, Frodon a Sam, Batman a Robin et Nathan Drake a Sully. Avoir un acolyte ou un serviteur n’est pas impossible à gérer et souvent le MJ sera assez coulant si cela améliore l’histoire et votre roleplay.

Rappelez vous qu’ensemble on est plus fort. Et plus on est de fou, moins le donjon est vaste !

Tu peux aussi aimer ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *