TEST

MHY – Test – Shards of Eternity

L’histoire nous plonge dans un univers dévasté par les éclats de l’infini, une source d’énergie incommensurable, que quatre clans de survivants essaient désormais de maîtriser pour prendre le contrôle du monde.

Si vous savez jouer à Hero Realms, vous savez jouer à Shards of Infinity. On joue sa main de 5 cartes, attaque, achète, défausse puis pioche ! Ceci dit, il y a quelques spécificités propres à S.O.I, qui rendent le jeu des plus intéressants.

En premier lieu, la jauge de mana. A son tour, il est possible de dépenser 1 gemme (la devise du jeu) pour augmenter de 1 son mana. Processus lent s’il en est, mais des cartes (du clan de l’Ordre surtout) vous aideront à accélérer les choses. L’intérêt ? Maintes cartes voient leurs capacités accrues en fonction du niveau de mana. A titre d’exemple, le réacteur à éclats, fourni dans le deck de départ, procure de base 2 gemmes.

Certaines cartes du marché affichent le symbole «mercenaire». Si on peut les acquérir et les envoyer de fait dans sa défausse, de manière tout à fait classique, il est également possible d’en payer le coût pour les jouer directement, puis de les bannir du jeu. 

Enfin, on peut absorber tout ou partie des dégâts d’attaques adverses en révélant de sa main une carte munie d’un bouclier, sans avoir à la défausser! Privilégier la défense est donc possible, et fait même sens si on joue la course au mana. Voilà pour le gros des spécificités.

Dommage que la première extension soit nécessaire pour amener de l’asymétrie lors du choix de son leader. «Shadow of salvation»,  proposera bientôt un mode campagne à embranchements, en coopération face à divers bosses. 

A noter que le jeu existe en version numérique payante sur les stores dédiés.

Deux manières de triompher : réduire les points de vie adverses 0 ou augmenter sa jauge de mana jusqu’à son «climax».

Si à ce niveau on révèle de sa main la carte «éclats de l’infini», on réduit instantanément la concurrence en poussière, qu’il y ait un ou plusieurs opposants.

Cette manière de gagner peut s’avérer fastidieuse, mais est particulièrement jouissive quand elle fonctionne!

0 %
Echelle du Plaisir

S.O.I est un jeu d’affrontement aussi agréable qu’efficace. Bénéficiant du savoir-faire des auteurs d’Ascension, l’équilibrage est aux petits oignons. Mais est-il supérieur à Hero Realms ? Si l’on compare les boîtes de base, à mon sens oui, de par la richesse stratégique supplémentaire qu’apportent le mana, les mercenaires, etc. Les clans ont chacun leur mécanique propre.

Possédant les deux jeux, j’ai plus facilement tendance à sortir S.O.I, malgré une patte graphique moins chatoyante. 

C'est top !!

C'est frustrant !!

Fiche technique

Justin Gary – Arant Gary

2 à 4 joueurs, à partir de 10 ans

30 – 60 minutes

19,95€

Tu peux aussi aimer ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *